Pourquoi il ne faut pas laisser trop d’argent sur son compte courant ?

Pourquoi il ne faut pas laisser trop d’argent sur son compte courant ?

Le compte courant est probablement le produit bancaire le plus répandu. Souvent le premier compte que l’on ouvre lorsque l’on rejoint une banque. Sa fonction – des plus basiques – le rend incontournable : pouvoir y déposer ses sources de revenus et utiliser l’argent détenu dessus avec les moyens de paiement mis à disposition. À tel point que pour de nombreux clients, c’est le seul et unique compte dont ils disposent et sur lequel l’argent s’accumule.

Pourtant, laisser trop d’argent sur son compte courant n’est pas forcément la meilleure solution, pour diverses raisons que nous allons expliquer aujourd’hui. Quelle erreur à ne pas commettre avec un compte courant ? Pourquoi il ne faut pas laisser trop d’argent sur son compte courant et quelles sont les alternatives ? Éléments de réponse.

Mis à jour le 21 mai 2024

Il existe désormais deux applications mobiles. Sumeria, qui regroupe tous les services bancaires historiques de Lydia (compte courant, carte Visa, comptes « enveloppes » – désormais appelés comptes « budget » – , prêts express, investissement, remboursements, cagnottes…) et une autre application, simplement appelée Lydia, pour ceux qui souhaitent utiliser uniquement les remboursements entre amis et les cagnottes en ligne.

Parce que ce n’est pas fait pour ça

Dans une caisse à outils, chaque outil a une fonction bien particulière. Et bien, pour les comptes bancaires (et tous les comptes où l’on dépose de l’argent, de manière générale), c’est à peu près la même chose : chacun a son rôle et ses spécificités. Comptes-titres et PEA – entre autres – servent à investir en bourse, le Livret A sert à mettre un peu d’argent de côté en vue d’un achat ou par sécurité, PER et assurances-vie permettent de se prévoir un petit pécule pour plus tard, le compte joint permet de gérer les dépenses de la vie à deux et plus…

Le compte courant, lui, est conçu pour les transactions du quotidien, telles que le paiement des factures ou les courses, avec un accès rapide à son argent, que ce soit pour le dépenser ou en déposer. C’est tout ce qu’on lui demande et c’est déjà très bien. Bien sûr, rien ne vous empêche légalement de laisser l’argent s’accumuler sur votre compte courant et certaines personnes se satisferont parfaitement de cette situation. Mais avec le nombre de solutions existantes pour bien gérer son argent et leur facilité d’accès, ce serait vraiment dommage. 

Car des banques en ligne, neobanques et applications bancaires comme Sumeria proposent des comptes courants à prix attractifs (voire gratuitement) qui permettent simplement, en un minimum de temps, d’avoir accès à une large gamme de comptes pour la plupart de vos besoins. Solutions d’épargne rémunérée, PEA, comptes-titres, compte commun… Tous ces comptes sont accessibles via une seule application mobile, leur ouverture est facilitée au maximum et les transferts entre ces comptes sont gratuits et instantanés. Autant en profiter.

Parce que cela ne rapporte rien

Pire : laisser trop d’argent sur son compte courant fait au final… perdre de l’argent. En effet, les banques ne rémunèrent pas l’argent laissé sur un compte courant, contrairement à d’autres produits financiers comme les comptes épargne ou les produits de placement. De fait, l’argent détenu sur le compte se retrouve petit à petit grignoté par l’inflation. 

Pour rappel, l’inflation est l’augmentation générale des prix des biens et services dans l’économie avec pour effet de réduire la valeur de l’argent, notamment celui détenu sur votre compte courant, au fil du temps. 

Prenons l’exemple d’un compte courant sur lequel est déposé 10 000 €. En tenant compte du taux d’inflation de 5,7 % (au moment où nous écrivons ces lignes), la valeur de l’argent sur le compte courant diminuera à mesure que le temps passe. Après un an, la valeur réelle de l’argent sur le compte courant sera réduite à 9 430 euros en raison de l’inflation. Si l’on considère que les intérêts générés par le compte courant sont de 0 %, l’argent déposé sur ce compte aura donc perdu plus de 500 € de sa valeur en seulement un an. C’est énorme.

Les comptes courants rémunérés ont longtemps été interdits par la réglementation bancaire en France et n’ont été autorisés qu’à partir de 2005. Pourtant, les banques ont été peu nombreuses à proposer ce produit et plus aucune ne le propose désormais à ses nouveaux clients. En cause : un taux de rémunération peu attractif (entre 0,05 et 1 %), des intérêts soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30 %, des frais supplémentaires pour bénéficier de ce produit et des comptes courants rémunérés parfois bridés par des plafonds à 5 000 ou 10 000 €.

De fait, quelle somme laisser sur compte courant ? Il est généralement conseillé de ne laisser que le nécessaire pour couvrir les dépenses courantes (l’équivalent d’un mois de salaire), de garder environ 3 mois de revenus à titre d’épargne de précaution (sur un livret A, par exemple) et d’investir le reste. Dans quoi ? On vous laisse trouver l’investissement qui conviendra le mieux à vos projets et à vos moyens. Pour contrebalancer une inflation aussi élevée, ce ne sera pas facile mais c’est toujours mieux que de laisser votre argent perdre de sa valeur sur un compte au rendement nul.

Pour des question de sécurité

Est-ce dangereux de laisser de l’argent sur son compte courant ? Oui et non. En laissant trop d’argent sur votre compte courant, vous n’augmentez pas les risques de fraudes à la carte bancaire ou de piratage de votre compte. Par contre, si cela devait malheureusement vous arriver, cela peut fortement aggraver le montant du préjudice. Assez logiquement, si un fraudeur a accès à votre compte ou à votre carte bancaire, les dégâts seront forcément plus importants si vous avez 30 000 € dessus que vous si vous n’avez que 1 000 €.

Autre paramètre à prendre en compte : la garantie bancaire des dépôts exercée par le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR) – et qui a pour but d’indemniser les déposants en cas de faillite de leur banque est limitée à 100 000 € – par client et par établissement. Cela signifie en toute logique que si vous avez plus de 100 000 € déposés sur l’ensemble des comptes détenus dans votre banque et que celle-ci fait faillite, vous perdrez une partie de vos fonds : tout ce qui « dépasse ». Seules exceptions : pour un compte joint, cette garantie bancaire des dépôts est de 200 000 € pour un compte joint et monte jusqu’à 500 000 € en cas de « dépôt exceptionnel temporaire » comme la vente d’un bien immobilier ou une donation. 

Les faillites de banque sont heureusement rares mais c’est toujours une information à garder en tête lorsque l’argent commence à s’accumuler sur son compte courant. De plus, l’épargne placée sur un Livret A, un LDDS ou un livret d’épargne populaire est garantie en totalité par l’État. Cela signifie que les sommes placées ne seront pas décomptées du plafond des 100 000 €. Raison de plus pour en profiter.

Parce que ce n’est pas l’idéal pour planifier ses dépenses ou financer un projet

Laisser trop d’argent sur son compte courant ne rapporte rien. Pire : comme évoqué plus haut, cela en fait perdre, de l’argent. Mais en plus, tout cet argent laissé sur un seul compte n’aide pas franchement à la bonne gestion de son argent, à la mise en place de ses différents budgets (courses, factures, loisirs) ou encore au financement d’un projet.

Difficile, en effet, de préparer sa retraite ou l’achat d’une maison sans placer de l’argent sur un compte ou un livret rémunéré, dont c’est le rôle. Difficile également de maîtriser ses dépenses et de faire des économies sans compartimenter ses revenus en plusieurs budgets bien définis. En clair, avoir tout son argent (peu importe la source de revenus) et le laisser s’accumuler sur un seul compte courant est le meilleur moyen de ne pas optimiser ses dépenses, faute d’organisation financière suffisante.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les trois méthodes de gestion de finances personnelles les plus populaires (à savoir, la méthode des enveloppes, la méthode du 50/30/20 ainsi que celle du « budget base zero ») repose sur des finances réparties par postes de dépenses, sur plusieurs comptes distincts, avec chacun un budget bien défini. Chez Sumeria, nous proposons les comptes budgets : des comptes de paiement gratuits et ouverts en deux minutes, pour organiser son argent comme on le souhaite et atteindre plus facilement ses objectifs d’épargne.

Vous pourriez aimer