Qu’est-ce qu’une banque mobile ?

Qu’est-ce qu’une banque mobile ?

L’image traditionnelle de la banque avec guichets et coffre-fort a vécu. Et depuis quelques années, on peut ouvrir un compte bancaire, bénéficier d’une carte bancaire, consulter ses relevés de comptes ou demander un prêt bancaire sans jamais entrer dans une banque. Mais simplement grâce à son smartphone. C’est le concept de la banque mobile.

Mais c’est quoi exactement une banque mobile ? Quels sont les avantages et les inconvénients de la banque mobile ? Qui peut bénéficier d’un compte dans une banque mobile ? On vous donne quelques éléments de réponse.

Mis à jour le 21 mai 2024

Il existe désormais deux applications mobiles. Sumeria, qui regroupe tous les services bancaires historiques de Lydia (compte courant, carte Visa, comptes « enveloppes » – désormais appelés comptes « budget » – , prêts express, investissement, remboursements, cagnottes…) et une autre application, simplement appelée Lydia, pour ceux qui souhaitent utiliser uniquement les remboursements entre amis et les cagnottes en ligne.

C’est quoi une banque mobile ?

Le terme de « banque mobile » désigne avant tout un établissement bancaire qui permet d’avoir accès aux services d’une banque (ouvrir un compte, déposer des fonds, bénéficier de moyens de paiements…) via son téléphone ou sa tablette grâce à une application mobile.

Cela désigne aussi de manière plus globale l’ensemble des services bancaires dont on peut bénéficier et que l’on peut utiliser par l’intermédiaire de son smartphone et d’une application mobile. Consulter le solde de son compte, commander une carte bancaire, faire un virement simplement avec son téléphone, confortablement assis dans son canapé, on dit que « c’est de la banque mobile ».

Ce concept est né dans les années 2010 suite à deux directives européennes (les DSP, pour Directive sur les Services de Paiement), qui ont facilité l’essor des paiements électroniques. Les banques traditionnelles n’étaient plus les seules à pouvoir traiter les flux financiers. On a alors parlé d’« Open Banking ». Avec les avancées technologiques et le succès écrasant du smartphone, les premières neobanques ont ainsi vu le jour, proposant l’essentiel des services d’une banque via une application mobile.

Quelle est la différence entre banque mobile et neobanque ?

Il n’y en a pas vraiment : le terme « banque mobile » désigne en premier lieu les banques dans lesquelles le titulaire peut gérer son compte et effectuer des opérations bancaires depuis son smartphone ou une tablette via une app mobile. 

Quant aux neobanques, ce sont également des banques qui proposent un compte et des services bancaires pilotables depuis une application mobile. Donc, au final, une neobanque, c’est de la banque mobile. 

Au même titre que les banques en ligne, finalement. Car si les banques en ligne proposaient au départ des services bancaires accessibles via leur site Internet, elles ont su s’adapter aux avancées technologiques et proposent depuis des années une gestion de ses comptes via une application mobile sur smartphone et tablette. Même si la création du compte (inscription, envoi des documents, signature) se fera sur le site de la banque.

Face à ces multiples appellations qui peuvent créer la confusion, un petit rappel s’impose : 

  • Banque mobile : terme global pour désigner les banques qui permettent de réaliser des opérations bancaires grâce à son téléphone ou sa tablette.

  • Banque en ligne : banque qui permet d’ouvrir un compte et de réaliser des opérations bancaires grâce à son smartphone, sa tablette mais également le site Internet de la banque. Les banques en ligne ne disposent pas d’agences physiques mais sont toutes adossées à une grande banque traditionnelle. Hello Bank, par exemple, appartient à BNP Paribas, Boursorama Banque appartient à la Société Générale.

  • Neobanque : banque qui permet d’ouvrir un compte et de réaliser des opérations bancaires grâce à son smartphone et sa tablette via une application mobile. Contrairement aux banques mobiles, les neobanques sont des entreprises, des fintechs, qui n’appartiennent pas à des grands groupes bancaires. 

Au final, ces trois termes veulent plus ou moins dire la même chose même si les neobanques se rapprochent le plus de la définition originelle de « banque mobile ».

Attention, en revanche, au terme « neobanque ». Pendant longtemps, il a été utilisé à tort et à travers pour désigner toute application mobile qui permet d’avoir accès à un compte courant et une carte de paiement. Comme Revolut, N26 et même Lydia (et aujourd’hui Sumeria). 

À tel point qu’en 2021, L’ACPR, l’organe de supervision de la Banque de France, a dû remettre les pendules à l’heure : pour pouvoir être qualifié officiellement de « neobanque », un établissement financier doit d’abord être une banque. C’est-à-dire avoir l’agrément d’organisme de crédit. Comme n’importe quelle banque ou banque en ligne. C’est dit.

Qui peut ouvrir un compte dans une banque mobile ?

Toute personne majeure et résidant en France peut ouvrir un compte dans une banque mobile. Sous réserve de présenter les documents nécessaires. Comme dans n’importe quelle banque, il faudra obligatoirement justifier de son identité avec une pièce d’identité officielle avec photo (carte d’identité, passeport, titre de séjour…). 

Ensuite, en fonction de l’établissement choisi (si c’est une banque avec l’agrément d’établissement de crédit ou si c’est une fintech avec l’agrément d’établissement de paiement), vous pourriez être amené(e) à fournir un justificatif de domicile. 

Après, à qui s’adressent en particulier les banques mobiles ? En premier lieu, aux personnes un peu férues de technologie, qui ont un smartphone et qui l’utilisent beaucoup. Ensuite, aux personnes qui veulent gérer leur compte courant, et de manière plus générale leurs finances, en toute autonomie et qui n’ont pas besoin de l’aide d’un conseiller. Enfin, les personnes qui n’ont besoin que des services essentiels d’une banque (déposer des fonds, utiliser son argent avec les moyens de paiement mis à disposition, consulter ses comptes…) peuvent être séduits par l’offre de service d’une banque mobile.

Quels sont les avantages d’une banque mobile ?

Les avantages de la banque mobile sont nombreux, ce qui explique sa popularité depuis ces dernières années : 

  • L’accessibilité : pour bénéficier d’un compte courant et d’une carte de paiement, il suffit de télécharger une application mobile et de créer son compte en quelques minutes. Plus besoin de prendre rendez-vous avec un conseiller bancaire et de se déplacer en personne pour signer la convention de compte. Tout se fait directement sur son téléphone, comme pour la gestion de de son compte au quotidien.

  • Les tarifs attractifs : avec une banque mobile, il n’y a pas d’agence physique ni de conseiller dédié. Ces frais en moins par rapport à une banque classique permettent, entre autres, de proposer des tarifs très avantageux. Certaines banques en ligne et neobanques peuvent même proposer des cartes bancaires haut de gamme, avec plafonds de paiement et de retraits élevés, gratuitement.

  • La rapidité des transactions : Les banques mobiles sont généralement plus rapides dans le traitement des opérations bancaires. Vous pouvez effectuer des virements instantanés entre comptes, recevoir des notifications en temps réel sur les transactions et obtenir des mises à jour de vos finances en temps réel.

  • L’innovation technologique : Les banques mobiles sont souvent à la pointe de l’innovation technologique. Elles proposent des fonctionnalités avancées telles que la biométrie pour l’authentification, la possibilité de bloquer/débloquer sa carte instantanément en cas de perte ou de vol, des options de gestion de budget, les cartes virtuelles… Elles peuvent également intégrer des services tiers tels que le paiement mobile via Apple Pay et Google Pay.

Quels sont les inconvénients d’une banque mobile ?

Malgré des avantages indéniables, les banques mobiles comportent également quelques inconvénients : 

  • Une offre de services plus limitée : les offres de banque mobile proposent généralement moins de services qu’une banque traditionnelle. Par exemple, il n’est souvent pas possible de faire une demande de prêt immobilier ou de bénéficier d’un chéquier. De plus, il n’est pas possible de se rendre en agence ou de rencontrer un conseiller bancaire. Pour les personnes qui ont besoin d’une assistance humaine pour gérer leur compte, cela peut être un vrai problème.

  • Les problèmes techniques : comme toute technologie, les applications bancaires mobiles peuvent parfois rencontrer des problèmes techniques tels que des pannes, des erreurs de connexion ou des bugs logiciels. Même si ces problèmes sont rares et souvent vite résolus, cela peut entraîner des retards lors de l’utilisation des services bancaires mobiles.

  • Une connexion Internet nécessaire : pour accéder aux services de l’app bancaire, une connexion Internet est nécessaire. En cas de panne de réseau ou de faible couverture dans certaines zones, il peut être difficile voire impossible d’effectuer des opérations bancaires. Frustrant quand on a besoin d’accéder rapidement à ses comptes ou de faire une transaction urgente.

Comment ouvrir un compte dans une banque mobile ?

Globalement, comme dans n’importe quelle banque. Il faudra d’abord comparer les différentes offres et faire votre choix en fonction de vos besoins et des tarifs proposés. Pensez également à bien vérifier les plafonds de paiement et de retrait autorisés. En effet, des tarifs attractifs cachent parfois des frais élevés en cas de dépassement des limites imposées par votre convention de compte. Sur les retraits au distributeur, par exemple.

Une fois que vous avez fait votre choix, il suffit de commencer l’inscription via le site Internet ou l’application mobile de la banque. La procédure est ensuite assez similaire

  • Formulaire d’inscription : l’incontournable formulaire où vous allez renseigner vos informations personnelles telles que le nom, le prénom, l’adresse… Assurez-vous de fournir les bonnes informations et vérifiez deux fois avant de soumettre le formulaire.

  • Vérification d’identité : peu importe l’établissement que vous avez choisi, il faudra obligatoirement prouver votre identité en envoyant à minima la copie numérique (scan ou photo) d’une pièce d’identité en cours de validité. En fonction de la banque choisie, vous pouvez être amené(e) à fournir une deuxième pièce d’identité, un selfie vidéo ou encore participer à une visioconférence avec un employé de la banque ou de la neobanque.

  • Autres justificatifs : en ouvrant votre compte mobile dans une banque en ligne (c’est moins souvent le cas chez les neobanques), il pourra vous être demandé un justificatif de domicile – comme le dernier avis d’imposition – afin de prouver que vous êtes bien résident français. Il faudra également fournir un RIB pour le premier versement initial dans la plupart des cas. À noter que certaines banques mobiles offrent la possibilité d’ouvrir un compte sans dépôt.

  • Signature électronique : après avoir accepté les conditions du contrat de votre compte bancaire, il ne reste plus qu’à signer électroniquement la convention de compte. Avec une banque en ligne, il faudra encore attendre quelques jours avant de pouvoir utiliser le compte courant. Avec une neobanque (et avec Sumeria), il est souvent possible d’utiliser le compte dans la foulée.

La banque mobile façon Sumeria

Une application mobile, un compte courant rémunéré et gratuit ouvert en 5 minutes, une carte de paiement Visa compatible Apple Pay et Google Pay utilisable tout de suite, sans conditions : Sumeria fait définitivement de la banque mobile.

La création et la gestion de votre compte se fait via une application mobile à l’interface simple et claire pour simplifier au quotidien la gestion de vos finances. Côté sécurité, l’app répond au plus hauts standards et les fonds bénéficient de la garantie du FGDR à hauteur de 100 000 € par client. Comme n’importe quelle banque. Et vous bénéficiez également d’un service client humain et disponible quand vous en avez besoin.


En plus du compte et la carte Sumeria, vous avez également accès aux services innovants qui font l’ADN de Sumeria (et de Lydia auparavant) : des comptes communs ouverts en 2 minutes et sans conditions, des cagnottes en ligne sans frais, les remboursements entre amis gratuits et instantanés ou encore des cartes virtuelles pour des paiements en ligne encore plus sécurisés.

Vous pourriez aimer