Quelle banque pour économiser de l’argent ?

Quelle banque pour économiser de l’argent ?

Faire des économies — que ce soit pour atteindre ses objectifs d’épargne, financer un projet ou tout simplement éviter d’être à découvert — est quelque chose que tout le monde souhaite. Et pour y parvenir, il existe de nombreuses méthodes et bonnes pratiques à adopter au quotidien. 

Mais sans la banque adéquate, difficile d’optimiser la gestion de ses finances. Comment mieux maîtriser son budget grâce à sa banque et quelles sont les meilleures banques pour faire des économies ? Sumeria vous livre quelques pistes.

Mis à jour le 21 mai 2024

Il existe désormais deux applications mobiles. Sumeria, qui regroupe tous les services bancaires historiques de Lydia (compte courant, carte Visa, comptes « enveloppes » – désormais appelés comptes « budget » – , prêts express, investissement, remboursements, cagnottes…) et une autre application, simplement appelée Lydia, pour ceux qui souhaitent utiliser uniquement les remboursements entre amis et les cagnottes en ligne.

Les banques qui proposent un compte courant gratuit

Assez logiquement, choisir une banque qui propose un compte courant gratuit permet de faire des économies de manière très concrète. À plus forte raison avec l’augmentation quasi généralisée des frais bancaires en début d’année, de l’ordre de 2,5 % à 3 %.

Selon le dernier rapport de l’association de consommateurs CLCV, pour les clients disposant des services bancaires basiques (compte courant simple, carte à débit immédiat d’entrée de gamme…), les frais bancaires annuels s’élèvent en moyenne à 66,23 € en 2024.

Pour les « consommateurs dits moyens » (c’est-à-dire deux titulaires avec chacun une carte disposant d’une assurance perte et vol, un chèque de banque tous les 10 ans…), les frais bancaires s’élèvent à 147,80 €. Enfin, pour les « gros consommateurs » (deux titulaires avec une carte Gold ou Premier, une assurance contre la perte et le vol ou de nombreux retraits d’espèces), le montant des frais bancaires s’élève en moyenne à 207,65 € pour cette année.

Les comptes courants gratuits (essentiellement proposés par les banques en ligne et les neobanques) permettent ainsi, sans rien faire ou presque, de s’affranchir de frais bancaires non négligeables qui rognent l’argent économisé au quotidien. Dans le détail : 

  • Pas de frais de tenue de compte : contrairement à l’immense majorité des banques traditionnelles, les banques en ligne proposent des comptes courants gratuits qui, notamment, ne facturent pas de frais de tenue de compte. Ces frais, censés couvrir les coûts de la gestion quotidienne du compte, représentent un montant annuel moyen aux alentours de 28 €.

  • Carte bancaire gratuite : les comptes courants gratuits proposés par les banques en ligne viennent dans la majorité des cas avec des cartes bancaires sans frais annuels. Les banques traditionnelles, quant à elles, facturent des frais pour l’émission et la gestion des cartes. Ces frais oscillent entre 60 € et 120 € par an pour une carte bancaire classique et entre 130 € et 150 € par an pour une carte haut de gamme.

  • Opérations courantes gratuites : ce sont les frais qui peuvent être facturés pour les opérations courantes sur le compte. Concernant les virements instantanés, certaines banques les facturent 1 €. Pour les clients qui préfèrent contacter un conseiller bancaire ou se rendre en agence pour effectuer un virement simple, le montant moyen atteint même 4,25 € en 2024 ! Commander un nouveau chéquier par courrier recommandé coûte en moyenne 7,23 € depuis le début de l’année. Quant aux prélèvements (pour les banques qui facturent ces frais), c’est en moyenne 6,44 € les douze opérations par an. Un compte courant gratuit offre le plus souvent ces services sans coût supplémentaire même s’il faudra faire preuve d’un peu plus d’autonomie : ces comptes, une fois de plus, sont quasi exclusivement proposés par les banques en ligne et neobanques, sans agence physique ni conseiller dédié.

  • Retraits aux DAB sans frais : à l’heure actuelle, l’essentiel des banques traditionnelles facture des frais lors de trop nombreux retraits d’espèces en dehors de leur réseau de distributeurs automatiques. Des frais qui connaissent une hausse de 10 % cette année. Avec le compte courant gratuit d’une banque en ligne ou d’une neobanque, il n’y a pas ce genre de frais. En revanche, des frais peuvent s’appliquer si le plafond de retrait prévu par l’offre bancaire souscrite est dépassé. Même chez les banques mobiles.

Attention également : la gratuité d’une banque est aussi conditionnée par le profil du client (profil « classique », profil « jeune », profil « premium »…) et par l’usage qui est fait du compte. Selon le classement 2024 des banques les moins chères publié par le site Moneyvox, et en suivant leur méthodologie, les comptes courants gratuits des banques les moins chères coûtent en moyenne 2,78 € par an aux clients dits « classiques ». Cela reste très avantageux et bien loin des 250 € par an en moyenne pour les banques les plus chères, mais cela reste une donnée à prendre en compte lorsque l’on sait que pour les profils « jeune » et « premium », les comptes gratuits sont réellement gratuits.

Quelles banques pour un compte courant gratuit ?

Pour bénéficier d’un compte courant gratuit (ou a minima le moins cher possible) et faire des économies, des banques en ligne comme Boursobank ou Fortuneo sont des choix tout à fait judicieux. Il n’y a pas de frais de tenue de compte, la carte bancaire est gratuite, il n’y a pas de frais non plus sur les retraits et les virements instantanés sont gratuits. Toutefois, il peut y avoir des conditions d’utilisation de la carte bancaire (au moins un paiement dans le mois sous peine de frais d’inactivité) et en fonction des offres de ces deux banques, des conditions de revenus peuvent être exigées voire un dépôt initial. 

C’est pour cette raison que Sumeria est probablement la meilleure alternative : l’app propose également un compte courant gratuit avec une carte Visa offerte et il n’y a pas de conditions de revenus, pas de conditions d’utilisation ni de dépôt initial. Et l’on bénéficie en plus des services innovants qui font l’ADN de Lydia et de Sumeria depuis plus de dix ans comme les remboursements entre amis simplement avec le numéro de téléphone, les cagnottes en ligne sans frais, des comptes communs ouverts en deux minutes sans paperasse à remplir et les virements instantanés et gratuits par défaut.

Les banques qui proposent un compte courant avec outils de gestion de finances personnelles

Méthodes popularisées par les experts du secteur (méthode des enveloppes, méthode du 50/30/20, Budget Base Zero…), applications mobile d’agrégateurs de comptes, finfluencers… Le sujet des finances personnelles et de leur gestion a le vent en poupe depuis quelques années.

Dès 2019, les agrégateurs de compte et autres applications mobiles de suivi de budget séduisaient plus de 5 millions d’utilisateurs en France. À l’époque, dans la quatrième édition de son étude « Les Français et les nouveaux services financiers », le cabinet de conseil Deloitte avait même observé une accélération de l’adoption de ces nouveaux services de 9 à 14 % entre 2018 et 2019. Un engouement qui a logiquement poussé les banques à réagir en intégrant de nouveaux standards comme la catégorisation des dépenses (notamment sous forme de diagrammes) dans leurs apps mobiles. Un choix judicieux : toujours selon l’étude Deloitte, 66 % des utilisateurs d’agrégateurs de compte préfèrent utiliser celui de leur banque.

En 2021, l’enquête de la Banque de France sur la culture financière du grand public révèle également que 71 % des Français surveillent de près leurs finances avec une prudence en termes de gestion d’argent qui augmente avec l’âge, que 3 Français sur 4 déclarent avoir épargné au cours des 12 derniers mois et près de la moitié des Français se fixent des objectifs financiers (les plus jeunes visant l’achat immobilier tandis que les plus âgés cherchent à mettre de l’argent de côté).

En résumé, un compte courant avec outils de gestion de finances personnelles (via l’app mobile) est non seulement un bon moyen de faire des économies, mais également quelque chose de plus en plus demandé par les clients des banques. Et c’est compréhensible : 

  • Avec la possibilité de catégoriser ses dépenses (alimentation, loisirs, factures…), on peut mieux organiser son budget et mettre en évidence les postes de dépenses où il est possible de faire des économies ;

  • La possibilité de certaines app de compartimenter son argent en différents budgets permet de se fixer des objectifs d’épargne et de les atteindre plus facilement. Cela permet également de planifier une épargne sur le plus long terme afin de financer un projet ; 

  • Des outils de suivi de budget (sous la forme de graphiques par exemple) aident à mieux visualiser où et comment l’argent est utilisé. On peut ainsi surveiller son rythme de dépenses, le ralentir si besoin et corriger certaines mauvaises habitudes ;

  • Les alertes permettent de savoir précisément quand le solde est trop bas. On évite ainsi les situations de découvert qui engendrent des frais ;

  • La mise à jour du solde en temps réel permet de savoir à tout moment l’état de ses finances, de mieux planifier son budget pour le reste du mois et de s’abstenir de faire une dépense qui pourrait nous mettre dans une situation délicate ;

  • Une interface claire (à la différence des relevés de comptes austères et souvent peu lisibles) donne une meilleure vision de ses finances et aide assez logiquement à mieux gérer son budget.

Quelles banques pour un compte courant avec outils de gestion de budget ?

La plupart des banques, banques en ligne et neobanques proposent plus ou moins des outils de gestion de budget dans leur app mobile. Avec les avancées technologiques et l’apparition des fintechs qui ont construit leur succès sur l’une des carences de la banque traditionnelle, à savoir la lisibilité, elles n’ont pas eu vraiment le choix. 

Ainsi, les clients de la BNP voient leurs dépenses réparties en différentes catégories via un diagramme, chez BoursoBank, c’est surtout l’historique des transactions qui a fait l’objet d’un soin particulier avec la possibilité de personnaliser chaque mouvement d’argent (ajouter un tag ou un mémo, ajouter un signe distinctif pour le retrouver en un clin d’œil, ajouter une catégorie, une photo…).

Mais globalement, les apps mobiles des banques et banques en ligne proposent peu ou prou la même interface et les mêmes fonctionnalités pour aider à gérer son argent. On ne peut pas vraiment parler d’outils de gestion de finances personnelles comme ceux d’une app dédiée. Ou comme ceux que l’on peut trouver chez Sumeria.

Avec l’app Sumeria, il est tout d’abord possible de compartimenter son argent en différents budgets (courses, factures, loisirs…) grâce aux comptes « budget », des graphiques permettent de suivre son rythme de dépenses sur ses différents comptes Sumeria et l’on peut également paramétrer des alertes afin d’être prévenu lorsque le solde est trop bas. Le solde, justement, est mis à jour en temps réel et il est même possible de le consulter sans avoir à ouvrir l’application, grâce à un widget sur l’écran principal de son smartphone. 

Enfin, chaque transaction peut être personnalisée avec un libellé ou une photo et l’on peut même y joindre une photo du ticket de caisse. En clair, les nombreux outils de suivi de l’app Sumeria (disponibles avec Sumeria+) en font probablement la meilleure solution pour gérer ses finances sereinement et atteindre ses objectifs d’épargne.

Les banques qui proposent un compte courant et un programme fidélité

Primes de bienvenue, cashback, bons cadeaux… Depuis quelques années, les banques cherchent à séduire de nouveaux clients en proposant des offres et des programmes de fidélité de plus en plus avantageux. Une étude réalisée en 2021 par Yougov révélait même que le programme de fidélité est pour les Français le premier critère dans le choix de sa carte bancaire.

Un constat presque inattendu lorsque l’on sait qu’historiquement, les programmes de fidélité des banques (accompagnant le plus souvent les offres haut de gamme les plus chères) reposaient sur des systèmes de points finalement peu généreux, coûteux pour la banque et donnant droit à des cadeaux à choisir parmi un catalogue de produits parfois déroutant. Avec le programme fidélité de la Société Générale, par exemple, on pouvait à une époque cumuler des points et bénéficier gratuitement d’une valise ou d’une visseuse électrique sans fil, entre autres.

Mais l’avènement du cashback — ce système de récompenses très populaire aux États-Unis qui permet de récupérer un peu d’argent sur les achats effectués dans une sélection d’enseignes — a changé la donne. S’appuyant sur le modèle « Card-Linked-Offers » (offres liées à l’utilisation de la carte bancaire) fortement développé dans les pays anglo-saxons, banques et neobanques françaises se sont mises à proposer elles aussi du cashback. Mais cette fois, il suffit d’utiliser sa carte bancaire pour régler ses achats chez l’enseigne partenaire et l’argent est versé directement sur le compte du client.

Résultat : les programmes de fidélité de type cashback sont devenus des arguments commerciaux de plus en plus mis en avant par les banques en ligne et les banques traditionnelles. Avec un certain succès, surtout en période d’inflation. On peut par exemple citer la Banque Postale qui a lancé son offre en mars 2023 et compte déjà plus de 100 000 inscrits ou encore BNP Paribas qui a étendu son offre de cashback à sa filiale en ligne Hello Bank à la même période, séduisant au passage 300 000 clients. 

Choisir une banque qui propose un programme de fidélité intéressant peut donc permettre de réaliser des économies de plusieurs façons :

  • Les programmes de cashback des banques permettent à leurs clients de récupérer un peu d’argent sur leurs achats réalisés avec leur carte bancaire dans une sélection d’enseignes avec en général un gain de 5 % à 10 %. Certaines banques comme American Express (pionnier du cashback via la carte de paiement) ou N26 proposent même un deuxième niveau de cashback qui s’applique sur tous les paiements par carte. Néanmoins, les taux sont beaucoup plus modestes (entre 0,1 % et 1 % selon les banques et les zones) et il faut souvent être titulaire d’une carte haut de gamme à tarif élevé.

  • Outre les offres de cashback à proprement parler, les programmes de fidélité des banques basés sur l’utilisation de la carte peuvent également donner lieu à des réductions chez des enseignes partenaires pouvant aller jusqu’à 30 %, accessible via l’espace client de la banque. On peut également trouver des programmes faisant bénéficier de bons d’achat à dépenser chez les commerçants partenaires, le plus souvent en ligne.

  • Même si elle n’est pas à proprement parler une offre de fidélisation, la prime de bienvenue offerte par de nombreuses banques en ligne permet de recevoir directement une somme d’argent sur le compte nouvellement ouvert. Selon les banques et les offres, ces primes varient généralement entre 80 et 200 € : un gain très concret qui peut être mis de côté pour financer un projet ou démarrer une épargne.

Quelles banques pour un compte courant avec programme de fidélité ?

Comme évoqué précédemment, de plus en plus de banques, banques en ligne et neobanques proposent des programmes de fidélité qui permettent de faire des économies, simplement en utilisant sa carte bancaire. BNP Paribas propose du cashback en ligne et en magasin, tout comme la Société Générale. Le Crédit Agricole et la Banque Postale proposent quant à eux à la fois du cashback et des bons d’achat. Côté banques en ligne, BoursoBank fait figure de favori en proposant du cashback, des réductions et des bons d’achat. En revanche, ce n’est valable que sur les achats en ligne. 

Chez Sumeria, nous avons fait un pari un peu différent. Tout d’abord, proposer à nos clients un compte courant rémunéré à 2 % qui verse des intérêts sur l’argent déposé sur tous les comptes Sumeria. Un compte courant gratuit d’un genre assez unique en France. Ensuite, faire bénéficier à nos clients qui le souhaite d’un programme d’aide à l’épargne pour les aider à atteindre leurs objectifs : Sumeria+.

Grâce à Sumeria+, ces derniers disposent de fonctionnalités innovantes afin d’être dans les meilleures conditions pour financer le projet qui leur tient à coeur : arrondi à l’euro supérieur sur vos paiements, graphique de suivi des dépenses, récapitulatif de l’argent économisé, conseiller dédié, comptes budgets pour mieux organiser ses dépenses…

En résumé, un compte courant qui récompense votre fidélité en vous aidant à mieux gérer vos finances et ainsi mettre un peu d’argent de côté.

Vous pourriez aimer