Comment savoir si une banque en ligne est fiable ?

Comment savoir si une banque en ligne est fiable ?

Avec l’émergence des nouvelles technologies, l’offre bancaire s’est largement diversifiée en une dizaine d’années. Banques en ligne et neobanques ont ainsi peu à peu remplacé les banques traditionnelles chez de nombreux utilisateurs en proposant des fonctionnalités souvent inédites à des tarifs très compétitifs.

Mais ces nouvelles offres bancaires accessibles uniquement en ligne ou via une app, sans agence ni conseiller dédié, sont-elles sûres ? Quels sont les risques avec une banque en ligne ? Comment savoir si une banque en ligne est fiable ? On vous aide à vous poser les bonnes questions pour le savoir.

Mis à jour le 21 mai 2024

Il existe désormais deux applications mobiles. Sumeria, qui regroupe tous les services bancaires historiques de Lydia (compte courant, carte Visa, comptes « enveloppes » – désormais appelés comptes « budget » – , prêts express, investissement, remboursements, cagnottes…) et une autre application, simplement appelée Lydia, pour ceux qui souhaitent utiliser uniquement les remboursements entre amis et les cagnottes en ligne.

Est-ce que la banque possède un agrément ?

Le premier critère à vérifier est sans aucun doute l’agrément délivré par l’ACPR, l’autorité de contrôle rattachée à la Banque de France et chargée de la surveillance de l’activité des banques et des assurances. Cet agrément est en quelque sorte une reconnaissance officielle (et obligatoire) qui atteste que l’établissement financier fournit toutes les garanties pour proposer des services bancaires et qu’il est soumis à un contrôle régulier tout au long de l’année. Si un établissement bancaire ne bénéficie pas d’un agrément de l’ACPR, il ne peut tout simplement pas exercer légalement.

C’est d’autant plus important que l’obtention d’un tel agrément est loin d’être simple. L’établissement doit déposer un dossier de demande d’agrément auprès de l’ACPR et ce dossier doit présenter de nombreuses informations très détaillées sur l’entreprise, sa structure et son organisation, ses dirigeants, ses actionnaires ou associés, sa solidité financière, son modèle de gestion des risques ou encore son dispositif de lutte contre la fraude et le blanchiment. 

Une fois le dossier déposé, l’ACPR procède alors à son examen – qui peut inclure des échanges et des demandes d’informations complémentaires – et rend son verdict dans un délai de 3 à 6 mois. Une fois la décision rendue, si l’agrément est accordé, l’établissement peut alors commencer son activité.

Il existe ainsi différents agréments officiels de l’ACPR comme l’agrément d’établissement de paiement, l’agrément d’établissement de monnaie électronique, l’agrément d’établissement de crédit… La différence entre eux ? Certains agréments permettent de proposer des services bancaires que d’autres n’autorisent pas. 

L’agrément d’établissement de crédit permet notamment de proposer à ses clients des prêts immobiliers à la différence de l’agrément d’établissement de monnaie électronique, par exemple. C’est pour cette raison que les banques en ligne doivent posséder l’agrément d’établissement de crédit pour pouvoir se présenter en tant que banque.

Ce qu’il faut retenir finalement, c’est que tous les agréments délivrés par l’ACPR sont un gage de sécurité et de fiabilité incontournable. Et c’est pour cette raison que, avant d’ouvrir un compte, il est primordial de s’assurer que l’établissement en question en détient bien un.

Est-ce que les fonds bénéficient de la garantie des dépôts ?

Le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution est un organisme de service public dont le rôle principal est d’indemniser les clients en cas de défaillance de leur banque via ce que l’on appelle la garantie des dépôts du FGDR. 

Cette garantie couvre notamment les dépôts d’argent effectués sur les comptes courants, les comptes d’épargne ou encore les comptes à terme et elle est limitée à 100 000 euros par déposant et par établissement. Cela signifie que si vous possédez plusieurs comptes dans la même banque, la garantie s’applique sur la somme totale jusqu’à 100 000 euros, tous comptes confondus. À noter que dans le cas d’un compte joint, cette garantie peut monter à 200 000 € (100 000 € par titulaire).

Avant de confier votre argent à une banque en ligne ou à tout établissement de services financiers, assurez-vous donc que vos fonds bénéficient bien de ce dispositif. De toute façon, cette garantie est étroitement liée à l’agrément délivré par l’ACPR évoqué plus haut : à partir du moment où un établissement bancaire bénéficie de l’agrément, il cotise obligatoirement au fonds de garantie. Vous êtes donc tranquille.

Est-ce que la banque a un service client ?

Le service client est un élément central dans le bon fonctionnement et la réputation d’une banque. Lorsqu’il s’agit d’une banque en ligne ou d’une neobanque, il devient carrément indispensable.

Car dans une banque traditionnelle, les clients peuvent trouver une solution à un éventuel problème en se rendant physiquement dans l’une des agences du réseau. Ils bénéficient également d’un conseiller bancaire attitré et, souvent, d’un service client téléphonique pour les opérations courantes ou d’éventuelles questions.

Les banques en ligne et neobanques, quant à elles, ne peuvent pas compter sur un réseau d’agences physiques. Lors de votre recherche, vérifiez donc que la banque en ligne de votre choix bénéficie bien d’un service client réactif et compétent. 

Cela peut être sous la forme d’un chat en direct, par échange d’emails, par téléphone, via un forum ou un manuel d’aide en ligne. Souvent plusieurs de ses solutions à la fois. Et dans la plupart des cas, le problème rencontré peut être résolu à distance, sans avoir besoin de se déplacer. Mieux : les avancées technologiques sur lesquelles s’appuient les apps des banques en ligne et les neobanques permettent une aide encore plus rapide, plus personnalisée ou à des horaires plus étendus qu’une agence bancaire.

Est-ce que la banque a une application mobile et est-elle sécurisée ?

Le meilleur moyen pour ne pas avoir besoin de solliciter le service client, c’est encore de pouvoir gérer son compte via une application mobile bien pensée et surtout sécurisée.

Avant de choisir une banque en ligne ou une neobanque, renseignez-vous sur son app mobile. Vérifiez si son design vous plaît, si vous pensez vous sentir à l’aise en navigant dessus, si vous êtes sûr(e) de pouvoir accéder facilement à tous les services bancaires dont vous avez besoin. Après tout, si vous envisagez de passer à une banque en ligne ou une neobanque, c’est également pour la perspective de gérer votre argent en toute indépendance, directement depuis votre téléphone, sans avoir à vous soucier des horaires d’ouverture de votre agence bancaire (en plus des tarifs souvent très intéressants).

Mais une bonne app ne suffit pas. Encore faut-il qu’elle soit sécurisée et qu’elle réponde à certains standards. Comme celui mis en place depuis la directive européenne DSP2 : le système d’authentification forte à deux facteurs. C’est un processus de vérification qui nécessite deux preuves distinctes pour vérifier son identité, ouvrir son application ou encore valider une transaction.

Ainsi, pour réaliser toute action dite sensible sur l’application, l’utilisateur doit utiliser au moins deux des trois éléments suivants : 

  • une information que l’utilisateur connaît, comme un mot de passe ou un code PIN ;

  • quelque chose que l’utilisateur possède, comme un smartphone, sur lequel il peut recevoir un code par SMS ;

  • une caractéristique biométrique indissociable de l’utilisateur comme l’empreinte digitale, la reconnaissance faciale ou la reconnaissance vocale.

Une méthode d’authentification plus fiable que la validation par envoi d’un SMS simple sur le téléphone portable qui était la norme auparavant. 

De la même manière, pensez à vérifier que l’application propose des fonctionnalités désormais incontournables comme la possibilité de bloquer et débloquer instantanément sa carte de paiement en cas de perte ou de vol ou encore des cartes virtuelles pour des paiements en ligne encore plus sécurisés.

Est-ce que la banque en ligne appartient à une grande banque ?

C’est un critère qui peut rassurer lors du choix de sa banque en ligne. Le fait qu’elle soit affiliée à une banque traditionnelle est souvent un gage de fiabilité supplémentaire. 

Mais la question ne se pose pas vraiment finalement : à partir du moment où un établissement bancaire se définit officiellement comme une banque en ligne, c’est qu’elle appartient à un grand groupe bancaire. C’est ce qui fait la différence avec une neobanque, qui propose globalement la même offre de service, mais qui est un établissement bancaire indépendant.

Et indépendant ne signifie pas forcément moins fiable. Comme nous l’avons vu au début de l’article, le fait qu’un établissement proposant des services bancaires bénéficie d’un agrément de l’ACPR (et donc de la garantie du FGDR) est un gage probant de fiabilité et solidité financière :

  • l’argent des clients est protégé à hauteur de 100 000 € par client et par établissement ;

  • dans le cas des établissements qui ont un agrément de l’ACPR autre que l’agrément bancaire d’établissement de crédit, l’argent des clients est déposé sur un compte à part dit « de cantonnement » et est donc séparé des fonds propres de la société. Cette dernière n’a pas le droit de l’utiliser pour ses propres opérations.

De plus, en cas de difficultés financières – et avant d’arriver à une cessation d’activité – les autorités réglementaires et l’établissement lui-même pourraient chercher un repreneur ou une autre banque pour prendre en charge les activités et protéger les intérêts des clients. 

Enfin, si un établissement bancaire rencontre des difficultés ou cesse son activité (ce qui est rare), il a de toute façon l’obligation d’informer ses clients des mesures prises, du processus de remboursement et des étapes à suivre.

Est-ce que Sumeria est fiable ?

Oui, Sumeria est fiable. Et ce, pour plusieurs raisons : 

  • Sumeria possède l’agrément d’établissement de monnaie électronique délivré par l’ACPR. Cela signifie que nous avons su prouver notre fiabilité et la rigueur de notre gestion auprès de la Banque de France et que notre activité est étroitement surveillée par les autorités de régulation tout au long de l’année ;

  • Grâce à cet agrément, Sumeria peut proposer tous les services essentiels d’une grande banque sauf les crédits – comme les prêts immobiliers – l’autorisation de découvert ou encore un chéquier ;

  • Comme Sumeria n’est pas une banque ou une neobanque au sens légal du terme (elle n’a pas l’agrément d’établissement de crédit), l’argent de nos clients est déposé sur un compte de cantonnement à la BNP Paribas. Il est séparé de nos fonds propres et nous n’avons pas le droit d’y toucher ;

  • Chaque compte de cantonnement bénéficie de la garantie des fonds du FGDR à hauteur de 100 000 € si jamais la BNP venait à faire faillite (ce qui a peu de chances d’arriver) ;

  • Les clients de Sumeria bénéficient d’un service client humain et réactif, joignable directement dans l’app (ou par email) et par téléphone pour les détenteurs de la carte noire. En outre, l’aide aide virtuelle de l’application ainsi que le manuel du site Sumeria permettent de trouver une réponse à leur question, sans avoir besoin de solliciter un conseiller, dans la plupart des cas ;

  • L’app Sumeria a été conçue dans le strict respect des plus hauts standards de sécurité. Chaque paiement et action sensible nécessite la saisie une authentification forte à deux facteurs et les données personnelles et bancaires de l’utilisateur sont traitées avec le plus grand soin, en accord avec les directives du RGPD.

Vous pouvez ainsi bénéficier d’un compte courant rémunéré gratuit et d’une carte de paiement Visa sans conditions de revenus dans un établissement tout aussi sûr, fiable et sécurisé que n’importe quelle banque française.

Vous pourriez aimer